dans la nature en ce moment

juillet 2021 (vallée de la Drôme et Vercors)

 

Rencontrer les bouquetins sur les hauts plateaux

jusqu'en juin et juillet, sur les bordures orientales et méridionales des hauts plateaux du Vercors, les bouquetins sont encore en transit entre les zones d'alimentation printanières où l'herbe nouvelle est attractive et leurs quartiers d'été sur les plus hautes crêtes. . Ces animaux d'apparence placide sont à observer avec retenue et discrétion, en les laissant eux-même fixer la distance adéquate : Ils n'ont que ces quelques mois d'été pour constituer les réserves de graisse suffisantes pour passer l'hiver ! 

 

Admirer les farandoles de la flore montagnarde

Juillet est encore une très belle période pour découvrir et photographier la ronde colorée des fleurs alpines : asters des Alpes, gentianes acaules, nigritelles, lis martagons, saxifrages, silènes acaules... et tant d'autres ! 

 

Découvrir une vie discrète sur la rivière Drôme

A l'aube ou le soir, lorsque la rivière redevient  tranquille et silencieuse, tout un monde sauvage se relève aux observateurs attentifs et discrets. Les castors notamment s'activent en famille sur les bras calmes de la rivière, souvent bien avant le coucher du soleil. Les jeunes de l'année prennent chaque jour davantage d'assurance et se délectent des rameaux de peupliers et de saules.

Sans les jumelles, il serait impossible de déceler la présence des petits gravelots au mimétisme parfait, parfaitement effacés au milieu  bancs de galets. A ce stade certains terminent l'élevage de leur seconde nichée d'autres s’apprêtent déjà à migrer vers l'Afrique de l'ouest. Le chevalier guignette s'affaire à déloger les larves dans le limon. d’observation plus aidée, des myriades de libellules (orthetrums, caloptéryx agrions...) virevoltent  en escadrilles au dessus de la végétation aquatique.  La rivière est aussi une zone de chasse privilégiée pour les guêpiers en pleine  phase d'élevage des jeunes qu'ils nourrissent de gros insectes : abeilles et guêpes bien sûr;, mais aussi cigales et libellules. Aigrettes et hérons ne sont jamais loin !